Suspension temporaire de la Omra

L’Arabie saoudite a suspendu mercredi le pèlerinage de la “Omra”  jusqu’à nouvel ordre, craignant que le nouveau coronavirus ne se propage aux villes saintes de La Mecque et de Médine, a déclaré le ministère de l’Intérieur.

L’Etat du Golfe a décidé “de suspendre temporairement la Omra pour les citoyens et les résidents du royaume”, a déclaré le ministère dans un communiqué de l’agence de presse officielle saoudienne.

Il leur a également été interdit de “visiter la mosquée du prophète à Médine”, selon un tweet du ministère des affaires étrangères.

Cette décision intervient après que l’Arabie Saoudite ait suspendu la semaine dernière les visas pour le pèlerinage et interdit aux citoyens des six pays du Conseil de coopération du Golfe d’entrer à La Mecque et à Médine, deux des villes les plus saintes de l’Islam.

Lundi, l’Arabie saoudite a confirmé son premier cas de nouveau coronavirus après qu’un de ses citoyens qui était revenu du point chaud COVID-19 en Iran ait été testé positif.

Ces mesures sans précédent ont laissé des milliers de pèlerins musulmans dans l’incertitude, ce qui fait planer le doute sur le hajj annuel à La Mecque prévu pour la fin juillet.

Les lieux saints, qui attirent des millions de pèlerins chaque année, sont une source potentielle de contagion mais aussi une source de revenus importante et un pilier de la légitimité politique pour les dirigeants saoudiens.