Quba : la première mosquée de l’histoire de l’Islam

La mosquée de Quba, située au sud de Médine, est la deuxième plus grande et la plus prestigieuse mosquée de la ville après celle du prophète Mohamed (PSAL). Elle occupe la première place en raison de son importance dans l’histoire islamique, ayant été construite la première année du calendrier Hijri.

La mosquée de Quba connaît un afflux de fidèles et de visiteurs tout au long de l’année, mais leur nombre a augmenté ces jours-ci en raison du mois saint du Ramadan. De grands rassemblements peuvent être observés dans l’enceinte de la mosquée, en particulier aux petites heures du matin.

Selon les historiens, Quba était à l’origine un puits entouré par un village portant son nom. Elle était habitée par la tribu des Bani Amr bin Aouf. En route pour Médine, le prophète Mohamed (PSAL) a visité la maison de Bani Amr Bin Aouf et a construit une mosquée dans la zone qu’il a nommée Quba.

Des références historiques indiquent que le Prophète (PSAL) et ses compagnons ont construit la mosquée au sud-ouest de Médine, à trois kilomètres de la mosquée du Prophète (PSAL), la première année du calendrier Hijri.

Le puits qui appartenait à Abu Ayoub Al-Ansari, c’est devenu un endroit béni lorsque la chamelle du Prophète s’est agenouillée pour la première fois pour boire de l’eau après le voyage du Prophète (PSAL).

Les caractéristiques prestigieuses et uniques de la mosquée de Quba par rapport aux autres mosquées sont citées dans ce hadith narré par le prophète ((PSAL)) : “Quiconque fait des ablutions dans cette maison et y fait une prière sera récompensé par l’équivalent d’une Omra.”

Au cours des siècles passés, les musulmans ont accordé beaucoup d’attention à la mosquée de Quba. Il a été rénové par plusieurs califes de l’époque. Le troisième calife Othmane ibn Affane fit les premières rénovations. Le calife Omar ibn Abdel Aziz a construit le premier minaret de la mosquée. Il fut rénové de nouveau en 435 de l’Hégire par Abou Yali Al-Husaini qui construisit une niche de prière connue sous le nom de “Mihrab”.

En l’an 555 de l’Hégire, Kamal Al-Dine Al-Isfahani fit plusieurs ajouts à la mosquée. Des rénovations successives de la mosquée ont eu lieu dans les années 671, 733, 840, 881 AH, et les derniers changements ont été faits à l’époque du sultan Abdel Majid en 1245 AH sous l’Empire ottoman.

Dans les temps modernes, le régime saoudien a pris en charge la mosquée en confiant la responsabilité au ministère des Affaires du Hajj, qui a procédé à de nouvelles rénovations et a ajouté des structures au plan original.

La mosquée moderne de Quba est une prouesse architecturale dotée des installations les plus modernes tout en conservant son identité islamique. La mosquée a été agrandie pour accueillir plus de 20 000 fidèles.

En 1984, feu le roi Fahd bin Abdelaziz a posé la première pierre de l’agrandissement historique de la mosquée de Quba. Deux ans plus tard, il inaugurait l’ouverture de la mosquée après son agrandissement.

La mosquée a été conçue avec une cour intérieure à plusieurs entrées. La partie nord était réservée aux femmes.

La mosquée compte aujourd’hui quatre minarets et 56 coupoles, auxquels s’ajoutent la résidence des Imams et des muezzins, une bibliothèque, des logements pour les gardiens sur 112 mètres carrés et un centre commercial avec 12 magasins sur 450 mètres carrés. La mosquée a 7 entrées principales et 12 entrées secondaires. Une véritable structure architecturale à visiter lors de votre Omra en mars.

La mosquée est refroidie par trois unités centrales d’une capacité d’un million et quatre-vingt mille unités thermiques chacune. La mosquée de Quba est un point de repère unique et son bâtiment blanc peut être clairement vu de loin.